36,7 millions

de personnes

vivent avec le Sida 

dans le monde

Une contamination par le VIH a lieu toutes les 17 secondes

1 million

de décès sont liés au sida

Que faisons-nous ?

Les objectifs de l’AFRAVIH sont de renforcer la mobilisation des acteurs francophones de l’action internationale de lutte contre le VIH et les hépatites. Nos activités prioritaires sont :
 

  • le développement des actions de formation,
     

  • le renforcement des bonnes pratiques de prise en charge,
     

  • le partage de l’expertise scientifique,
     

  • la promotion de la recherche clinique,
     

  • le développement d’un réseau francophone d’acteurs impliqués dans la lutte contre le VIH et les hépatites.

     

L’objectif majeur est d’assurer une prise en charge de qualité, équitable au Nord comme au Sud, sur les concepts d’universalité des pratiques, de respect des bonnes procédures, et d’accessibilité pour tous.

 

Le plaidoyer international pour la reconnaissance de ces droits, et pour la lutte contre toutes les formes de stigmatisation et d’exclusion des patients est un fondement de notre engagement.

Avec les associations et les organisations internationales (ONUSIDA, OMS, UNITAID, MSF…) engagées dans la lutte contre le VIH et les hépatites, l’AFRAVIH organise de nombreuses manifestations d’envergure avec le soutien de ses partenaires industriels :

  • une conférence internationale francophone tous les deux ans,
     

  • des conférences régionales thématiques,
     

  • des formations spécifiques dans le champ médical et psychosocial,
     

  • une formation à la recherche clinique en partenariat avec le RESAPSI et le soutien et l’ANRS.

Quelques images de l'AFRAMED 2017 en Tunisie

L'AFRAMED 2017

TEMOIGNAGE

« J'ai été très enthousiasmé et très heureux de voir l'engouement que cette conférence a eue. Il y a eu énormément de participants et en comparaison avec l'édition d'il y a 2 ans, deux choses m'ont particulièrement marqué :

- d'abord, les progrès qui ont été faits dans la région en terme d'accès à la charge virale ;

- et ensuite le besoin très fort de toutes ces personnes d'échanger et de partager leur expérience : les échanges furent tellement riches que les temps de discussion prévus ont été systématiquement dépassés... »

Jade Ghosn, médecin infectiologue à Paris. Membre du Conseil d'administration de l'AFRAVIH

Interview vidéo de Jade Ghosn